L'accessibilité des transports toujours insuffisante

source : http://www.wk-transport-logistique.fr/

 

Le transport est en encore retard quant √† l'accessiblit√© aux personnes √† mobilit√© r√©duite selon l'Association des paralys√©s de France.¬† Des villes comme Rennes, Caen ou Ch√Ęteauroux avancent, mais d'autres comme Marseille patinent.

Le 8 février 2012, l'Association des paralysés de France (APF) a publié son troisième baromètre annuel d'accessibilité. Premier enseignement de cet opus : la moyenne nationale passe de 11,6/20 en 2010 à 12/20 pour 2011.

Si cette progression semble encourageante, "à trois ans de l'échéance de 2015, il reste encore beaucoup à faire", confie l'APF. Planchant sur les différentes composantes de l'accessibilité comme le logement, l'espace public, ou les commerces, l'association dénonce un retard du secteur des transports.


Lignes de bus : 
plus de 50% encore non accessibles

Si 89% des municipalités interrogées déclarent avoir effectué un état des lieux de l'accessibilité dans leurs transports publics, seulement 47% de lignes de bus sont accessibles sur le terrain.

"Malgré un défaut notable de progression, nous observons que plusieurs collectivités développent une dynamique vertueuse avec un échéancier bien cadencé et une réelle coordination des entités politiques ainsi que techniques des différents échelons territoriaux", se réjouit l'APF.


Une situation hétérogène

R√©alisant un classement des 96¬†chefs-lieux d√©partementaux selon leur degr√© d'accessibilit√©, le panorama reste pour le moins h√©t√©rog√®ne. Si des villes comme Rennes, quatri√®me du palmar√®s, tirent leur √©pingle du jeu avec un quasi sans faute, d'autres collectivit√©s comme Caen, class√©e en troisi√®me position, ou Ch√Ęteauroux, en sixi√®me position, affichent des progr√®s sensibles. "Avec, 30 lignes de bus sur 34 enti√®rement accessibles, presque tous les bus de Ch√Ęteauroux ont √©t√© √©quip√©s de nouveaux mat√©riels : rampe d'acc√®s, plan inclin√© et voirie adapt√©e", observe l'APF.

En revanche, dans des agglomérations comme Marseille, en 70ème position, "la situation reste toujours bloquée : seules deux lignes de bus sont adaptées mais la voirie ne l'est pas, donc au final ils sont inutilisables pour les personnes à mobilité réduite", pointe l'APF.

 

 

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2018 Médialis - Tous droits réservés