Phoenix, un exosquelette pour remarcher malgré le handicap

Source : lesnumeriques.com

Les fonctions du Phoenix sont relativement simples. Fix√© √† la taille et au niveau des jambes, il soutient passivement le porteur dans sa position debout, tandis que deux moteurs accompagnent le mouvement des hanches et des genoux pour permettre la marche en avant. Il n'est pas question de performances olympiques, mais simplement de pouvoir se d√©placer. Lourd de 12,25 kg, ajustable en fonction de l'utilisateur, l'exosquelette assure une autonomie de 4 heures en continu ‚ÄĒ mais se borne √† une vitesse de pointe inf√©rieure √† 2 km/h.

Steven Sanchez, parapl√©gique suite √† un accident de BMX, a pu tester l'engin au cours des derni√®res semaines. Selon lui, cela n'a rien d'un luxe, mais constitue plut√īt "une n√©cessit√©" tant il est important de pouvoir se tenir debout afin d'√©viter les blessures. "Si j'avais √ßa, cela changerait beaucoup de choses", a-t-il confi√©. Mais il sera difficile, pour le jeune homme, de conserver son √©quipement au-del√† du test. Il faut en effet d√©bourser quelque 40 000 $ (environ 36 000 ‚ā¨) pour un exemplaire du Phoenix. Le terme "accessible" n'est donc pas tout √† fait indiqu√©. Lire la suite ...

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2018 Médialis - Tous droits réservés