Chercher Fillon : les normes logement handicap, une " absurdité " !

Source : handicap.fr

Et de deux ! Lorsqu'ils évoquent les normes « handicapés » dans les logements, les leaders des Républicains n'y vont pas par quatre chemins… Le 4 février 2016, sur le plateau de l'émission Des paroles et des actes, sur France 2, Nicolas Sarkozy dénonçait des normes d'accessibilité trop contraignantes, proposant qu'une petite partie du parc de logements et d'écoles soit rendue accessible. « Je visitais l'autre jour un ensemble HLM, racontait-t-il, sourire aux lèvres. Et j'ai demandé au maire : c'est très curieux, ce que vous avez fait. La salle de bains est plus grande que la chambre des enfants. Comment ça se fait, un truc pareil ? » La faute aux normes handicapés répondait l'élu. Et Nicolas Sarkozy de suggérer : « Est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux réserver 10 % des HLM vraiment pour les handicapés plutôt que d'appliquer des normes de cette nature qui ruinent les communes ? » Avant de conclure : « On n'est pas obligé de mettre des ascenseurs dans toutes les écoles. Il n'y a qu'à réserver une ou deux écoles pour l'accessibilité handicapés. »

François Fillon en remet une couche

Le 9 mars 2016, c'est au tour de François Fillon d'enfoncer le clou lors de son grand oral face aux dirigeants d'entreprises de la Fondation Concorde diffusé sur Public Sénat le 10 mars à 19h30 (images en lien ci-dessous). Le candidat à la primaire des Républicains dit souhaiter simplifier les normes applicables au logement afin de permettre de « l'innovation ». Il s'attaque, notamment, aux règles relatives aux personnes handicapées. « Il est absurde de vouloir, par exemple, que tous les logements de notre pays soient accessibles aux handicapés. C'est une absurdité. Pour satisfaire une demande qui n'est pas une demande réelle, puisqu'il n'y a pas dans chaque logement français un handicapé qui va y habiter, on va priver des Français au logement parce qu'il sera trop cher. Voilà un exemple typique d'une affaire sur laquelle il aurait fallu faire preuve d'un peu de bon sens », martèle l'ancien Premier ministre. Avec de tels discours, l'effet d'indignation dans le grand public est garanti. Lire la suite ...

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2017 Médialis - Tous droits réservés