I wheel Share, l'application qui facilite le handicap

Source : rtl.fr

I wheel share. Tout le concept de l'application créée en décembre 2015 par Audrey Sovignet tient dans son nom. Un habile jeu de mots en langue anglaise : À l'écrit, "Wheel share" veut dire "fauteuil roulant". Phonétiquement, ces trois mots signifient également "Je vais partager". Le but de l'application ? Cartographier les lieux accessibles aux handicapés. Mais pas seulement : "C'est avant tout l'accessibilité aux expériences. On s'adresse aussi aux sourds, malentendants, non-voyants et malvoyants", explique Audrey Sovignet.

L'id√©e de cette application est n√©e lorsque Lucas, le petit fr√®re d'Audrey Sovignet, a √©t√© victime d'un accident de la route qui l'a rendu parapl√©gique. Apr√®s neuf mois pass√©s en centre de r√©adaptation, le jeune homme a d√Ľ se confronter √† la dure r√©alit√© v√©cue par une personne en fauteuil roulant. "C'√©tait un peu comme sortir d'un cocon. Cette r√©alit√© √©tait pleine d'obstacles et de freins √† sa libert√©", confirme la chef d'entreprise. Durant ce drame familial, Audrey Sovignet suivait une formation pour apprendre √† cr√©er son application mobile. "La solution m'est apparue comme √©vidente", explique-t-elle. Lire la suite ...

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2018 Médialis - Tous droits réservés