Actualités du handicap

Trop tard pour le d√©p√īt des Ad'AP ; et les retardataires ?

Jeudi, 08 Octobre 2015 15:03

Source: handicap.fr

27 septembre 2015, c'était la dead line pour les ERP (établissements recevant du public) pour déposer leur Ad'AP (agenda d'accessibilité programmé). Un dimanche pour solder plus de 10 ans d'attente en faveur de l'accessibilité de la cité aux personnes handicapées, délai fixé par la loi handicap de 2005 au 1er janvier 2015 mais non tenu. Face au principe de réalité, le gouvernement a tranché par le biais de l'ordonnance du 26 septembre 2014.
Des travaux échelonnés

En dépit de moults remous et contestations de la part des associations de personnes handicapées, elle accorde de nouveaux délais aux établissements recevant du public par le biais de ces Ad'AP, calendriers des travaux à réaliser pouvant s'échelonner, selon la catégorie de l'établissement, sur trois à neuf ans (le délai de trois ans, notamment pour les petits commerces ou établissements recevant moins de 200 personnes (dits de 5ème catégorie) étant, de très loin, le plus fréquent). Alors, le réveil du 28 septembre au petit matin s'est-il fait sous un soleil radieux pour l'accessibilité ? Sait-on combien d'établissements ont déposé leur dossier ? Et quel sort sera réservé aux amnésiques, étourdis et autres contrevenants ? Lire la suite ...

 

Bionicohand: un projet breton o√Ļ l'impression 3D se met au service du handicap!

Jeudi, 08 Octobre 2015 14:44

Source: francebleu.fr

Le Breton Nicolas Huchet est le cr√©ateur de Bionicohand, une plateforme qui permet aux personnes en situation de handicap de fabriquer des proth√®ses adapt√©es √† leurs besoins gr√Ęce √† des imprimantes 3D. Il concourt au Google Impact Challenge, un concours avec 500 000 euros de prix.

L'aventure de Nicolas Huchet d√©bute en 2012. Le jeune Rennais de 32 ans, amput√© d'une main apr√®s un accident de travail, recherche une nouvelle proth√®se mais elles sont hors de prix. Il d√©couvre alors l'impression 3D gr√Ęce au FabLab de Rennes. Gr√Ęce √† des fichiers internet t√©l√©chargeables gratuitement, il arrive √† fabriquer sa propre proth√®se √† moindre co√Ľt. Il cr√©√© alors une plateforme, Bionicohand, pour que d'autres personnes en situation de handicap, puissent √† leur tour fabriquer des proth√®ses adapt√©es √† leurs besoins. Lire la suite ...

 

Test : un "robot lycéen" pour élèves malades ou handicapés

Jeudi, 08 Octobre 2015 14:41

Source : handicap.fr

Gripp√©e et clou√©e au lit depuis plusieurs jours, Elsa, une √©tudiante de 15 ans, n'a d'autre choix que d'attendre que son traitement fasse effet avant de retrouver le chemin du lyc√©e. Pourtant, contrairement √† des milliers d'√©l√®ves chaque ann√©e, elle n'aura pas √† faire face √† un spectre fort redout√© par les adolescents, rattraper ses cours ! Son lyc√©e lyonnais, comme deux autres √©tablissements rh√īnalpins situ√©s √† Saint-Etienne (Loire) et √† Bourg-en-Bresse (Ain), a en effet √©t√© s√©lectionn√© d√©but 2014 pour participer √† une exp√©rimentation unique en Europe : accueillir un ¬ę robot lyc√©en ¬Ľ venant suppl√©er l'√©l√®ve malade et absent. Cette technologie peut, par ailleurs, √™tre une solution ¬ę compl√©mentaire aux dispositifs existants ¬Ľ pour les enfants porteurs d'un handicap lourd, indique la R√©gion.

 

Interagir avec la classe

Adoss√©e contre deux coussins, son ordinateur sur les genoux, Elsa √©coute le cours comme si elle y √©tait. Au m√™me moment, au lyc√©e, son avatar est plac√© √† c√īt√© de Justine, sa voisine de table habituelle. Le robot QB, connect√© en wifi, transmet √† l'√©l√®ve malade le son et l'image capt√©s. Sur un petit √©cran plac√© en haut du robot, le visage d'Elsa est visible et la personnification de l'andro√Įde renforc√©e. La jeune fille peut m√™me intervenir et interroger le professeur. Elle est en classe‚Ķ sans y √™tre. ¬ę C'est comme si c'√©tait vraiment Elsa, d√©clare un camarade de classe. On sait que c'est elle qui est derri√®re. ¬Ľ Alors que la phase de test du programme n'aura lieu que jusqu'en fin d'ann√©e scolaire 2015-2016, les premiers retours sont d√©j√† concluants. Mais le robot pourrait √™tre am√©lior√© ‚Äď ajout de bras ? ‚Äď d'ici-l√†. Lire la suite ...

 

 

Les CLIS deviennent ULIS, élèves handicapés mieux intégrés ?

Lundi, 21 Septembre 2015 13:56

Source : informations.handicap.fr

Elles s'appelaient CLIS (Classes pour l'inclusion scolaire) ; des unit√©s au sein des √©coles d√©di√©es aux √©l√®ves handicap√©s. Des ¬ę classe √† part ¬Ľ qui ne satisfaisaient qu'en partie au principe d'inclusion. A compter du 1er septembre 2015, elles seront donc remplac√©es par des ULIS (Unit√©s localis√©es pour l'inclusion scolaire), d√©j√† en vigueur dans les coll√®ges et lyc√©es. Ainsi, les √©l√®ves porteurs de handicap seront scolaris√©s dans des petites unit√©s comprenant au maximum 12 √©l√®ves, encadr√©s par des enseignants sp√©cialis√©s, mais, pour certains enseignements, ils seront int√©gr√©s √† une classe ordinaire avec un accompagnement sp√©cialis√© en fonction de leurs besoins. L'unit√© localis√©e n'intervient donc qu'en soutien, permettant, le plus souvent, la scolarisation avec les autres √©l√®ves. Priorit√© est donn√©e au ¬ę regroupement ¬Ľ. Cette mesure r√©pond ainsi aux pr√©conisations de la loi handicap de 2005 qui pr√©cise ¬ę que le parcours de formation des √©l√®ves en situation de handicap doit se d√©rouler prioritairement en milieu scolaire ordinaire ¬Ľ. Lire la suite ...

 

Page 27 sur 143

«D√©butPr√©c√©dent21222324252627282930SuivantFin»

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2018 Médialis - Tous droits réservés