Actualités du handicap

Emploi et handicap : ça ressemblera à quoi en 2025 ?

Mardi, 27 Octobre 2015 14:21

Source : emploi.handicap.fr

2025 ? C'est encore un peu loin et c'est justement pour cette raison qu'il est important de se projeter sur une question qui peine √† mobiliser le milieu du travail : l'emploi des personnes handicap√©es. C'est pourquoi une √©tude, d√©voil√©e le 8 octobre 2015, a pris le parti de dessiner cet horizon. Elle a pour titre : ¬ę Travail Handicap et Entreprise 2025, Quels champs des possibles pour l'emploi des personnes handicap√©es en 2025 ? ¬Ľ. Elle part du constat suivant : les objectifs fix√©s par les lois de 1987 et de 2005 (6% de travailleurs handicap√©s dans les √©tablissements de plus de 20 salari√©s) n'ont pas √©t√© atteints. Les entreprises et les professionnels de l'accompagnement ont aujourd'hui besoin d'anticiper, d'imaginer le monde de demain pour proposer d√®s maintenant des solutions, des approches pertinentes.

 

1 500 heures de confrontations

C'est la première étude prospective réalisée ainsi en France. Initiée par L'ADAPT, en partenariat avec le groupe Société Générale, elle a mobilisé 7 grandes entreprises et le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) et a demandé plus d'un an de travail. Elle vise à doter les acteurs impliqués dans le champ du handicap, et en particulier les entreprises, de moyens d'anticiper, de se préparer aux éventuels changements et à offrir aux parties prenantes également mobilisées (syndicat, grandes associations, régions, acteurs publics, PME) des clés pour mieux agir. Au total, cette réflexion prospective a été coconstruite par plus d'une centaine de participants issus du monde de l'entreprise. Plus de 1 500 heures de confrontations au sein de différents groupes ! Lire la suite ...

 

Handicap : près de 4.800 nouvelles places installées en 2014

Lundi, 26 Octobre 2015 15:17

Source : localtis.info

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) publie un bilan 2014 des créations de places pour adultes et enfants handicapés. Celui-ci fait état de 4.780 nouvelles places installées, soit un chiffre en hausse de 25% par rapport à celui de 2013. Ces places concernent des établissements et services financés, au moins en partie, par l'assurance maladie, d'autres catégories de structures étant par ailleurs financées par les départements.

 

Plus de 28.000 places installées depuis 2008...

Ces cr√©ations de places s'inscrivent notamment dans le cadre de la mise en Ňďuvre de trois plans pluriannuels : le programme pluriannuel de cr√©ations de places pour un accompagnement tout au long de la vie des personnes handicap√©es (2008-2012) - le plus g√©n√©raliste -, le sch√©ma handicaps rares 2014-2018 et le plan autisme (2013-2017).

Les installations de places comptabilisées en 2014 se répartissent de façon presque égale entre celles pour enfants handicapés (2.325) et celles pour adultes (2.455). Cette répartition est quasi identique à celle de 2013, de même que celle entre les établissements et les services (environ 60/40).

Comme souvent dans le médicosocial, la procédure de création de places est particulièrement lourde, malgré les assouplissements introduits par la CNSA. Ainsi, depuis 2008, la Caisse a notifié 1,3 milliard d'euros aux agences régionales de santé (ARS) pour la création de 42.383 places nouvelles en faveur des personnes handicapées. De 2008 à 2014 - période qui inclut le plan désormais clos 2008-2012 -, 32.924 autorisations de création de places ont été accordées sur le territoire au titre des plans nationaux, soit 78% des places notifiées dans les plans, pour un montant de 1,77 milliard d'euros.

Enfin, au 31 décembre 2014, 28.334 places étaient effectivement installées au titre de ces plans, soit 92% des places autorisées et 67% des places programmées dans le cadre des plans, pour un volume financier de près de 895 millions d'euros. La CNSA observe que ces taux sont plus élevés pour les services - services d'éducation spéciale et de soins à domicile (Sessad), services d'accompagnement médicosocial pour adultes handicapés (Samsah...) -, en raison des délais d'installation plus courts que pour les établissements. De ce fait, 98% des places de services pour enfants et 95% de celles de services pour adultes autorisées sont aujourd'hui installées. Lire la suite ...

 

Handicap : le projet de loi de finances souffle le tiède et le très froid

Mardi, 13 Octobre 2015 10:59

Source : faire-face.fr

Le budget consacr√© par l‚Äô√Čtat √† la politique du handicap restera stable en 2016. Le projet de loi de finances pr√©voit tout de m√™me 500 aides aux postes suppl√©mentaires pour les entreprises adapt√©es‚Ķ mais pourrait r√©server une mauvaise surprise aux b√©n√©ficiaires de l‚Äôallocation adulte handicap√©.

On prend le m√™me budget et on recommence‚Ķ En 2016, l‚Äô√Čtat va consacrer 11,96 milliards d‚Äôeuros √† la politique du handicap. Soit 0,17 % de plus qu‚Äôen 2015 selon le projet de loi de finances (PLF) 2016, dont l‚Äôexamen d√©marre ce mardi 13 octobre √† l‚ÄôAssembl√©e nationale.

Emploi : coup de pouce aux EA mais pas aux √Čsat

500 aides au postes supplémentaires sont budgétées pour les entreprises adaptées. François Hollande les avait annoncées lors de la conférence nationale du handicap, en décembre 2014. Promesse tenue puisqu’elles figurent bien dans le PLF. Les 22 536 aides au poste sont essentielles pour ces entreprises de l’économie sociale et solidaire employant au moins 80 % de salariés handicapés car elles leur permettent de compenser la moindre productivité de leurs travailleurs en situation de handicap. Et donc d’embaucher.

En revanche, pas de places suppl√©mentaires pour les √©tablissements et services d‚Äôaide par le travail (√Čsat). Leur nombre est rest√© gel√© √† 119 226‚Ķ depuis 2012. Lire la suite ...

 

Rapport au Parlement sur la politique du handicap : le CNCPH voit le verre à moitié vide

Mardi, 13 Octobre 2015 08:07

Source : localtis.info

Le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) a rendu son avis sur le rapport, élaboré par le gouvernement et destiné au Parlement, relatif à la politique nationale en direction des personnes handicapées. A la lecture de cet avis, il est clair que le CNCPH n'est que très modérément convaincu par la présentation du gouvernement.

Les ressources toujours √† la tra√ģne

Certes, tout est loin d'être négatif. Par exemple, le conseil apprécie l'effort sur la connaissance du handicap. Mais celui-ci ne suffit pas, pour autant, à expliquer la situation des personnes handicapées.

Sur les ressources de ces derni√®res et la compensation du handicap, en revanche, le CNCPH "d√©plore que ses pr√©conisations r√©p√©t√©es [...] soient laiss√©es sans suite". Il rel√®ve en particulier qu'aucune r√©forme n'est envisag√©e "s'agissant de l'am√©lioration du niveau de vie des personnes handicap√©es, de l'AAH et de ses compl√©ments, de la suppression de la barri√®re d'√Ęge pour l'attribution de celle-ci, de l'√©volution de la l√©gislation de l'aide sociale √† l'h√©bergement ou des droits des b√©n√©ficiaires de pensions". Lire la suite ...

 

 

Page 25 sur 143

«D√©butPr√©c√©dent21222324252627282930SuivantFin»

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2018 Médialis - Tous droits réservés