Actualités du handicap

Un arrêté valide le deuxième schéma national des handicaps rares

Jeudi, 10 Décembre 2015 09:33

Source : localtis.info

Un arrêté du 16 novembre 2015 porte publication du second schéma national d'organisation sociale et médicosociale pour les handicaps rares 2014-2018. Ce principe d'une publication et d'une officialisation du schéma découle de la loi Handicap du 11 février 2005. Celle-ci prévoit en effet que les schémas élaborés au niveau national, dès lors qu’ils entrent dans le champ de compétence de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, sont arrêtés par le ministre chargé des affaires sociales et de la santé sur proposition de la CNSA et après un avis du Comité national de l'organisation sanitaire et sociale (Cnoss) et du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH).

Deux mois pour un éventuel recours

La publication du schéma par arrêté ministériel n'est pas purement formelle, puisqu'elle ouvre un délai de deux mois pour introduire un recours gracieux auprès du ministre ou, dans le même délai, un recours contentieux auprès du conseil d'Etat.

Sur le fond, le contenu du plan est déjà connu depuis sa présentation au début de cette année (voir notre article ci-contre du 26 janvier 2015). Après le premier schéma 2009-2013 - qui a mis en place l'organisation territoriale du plan et financé sept projets interrégionaux et quatre centres de ressources -, le schéma 2014-2018 consolide et développe les acquis à travers quatre grands objectifs.

Le premier vise la poursuite du d√©ploiement de l'organisation int√©gr√©e au sein des territoires, gr√Ęce notamment √† la mise en place d'√©quipes relais et au d√©veloppement de l'information.

Le second objectif doit contribuer √† am√©liorer la qualit√©, la continuit√© des parcours de vie et l‚Äôacc√®s aux ressources √† tous les √Ęges de la vie. Outre le d√©veloppement du rep√©rage et de la prise en charge pr√©coce des handicaps rares, l'un des axes de cet objectif porte sur le secteur m√©dicosocial. Il s'agit en l'occurrence de renforcer le soutien aux aidants familiaux, de d√©velopper des accueils sp√©cifiques en √©tablissements et services pour les handicaps rares, ou encore d'assurer un meilleur accompagnement des personnes handicap√©es vieillissantes. Lire la suite ...

 

Chercher Ad'AP : dernière chance pour les retardataires !

Jeudi, 26 Novembre 2015 09:09

Source : informations.handicap.fr

280 917 Ad'AP (agendas d'accessibilité programmés) ont été déposés au 1er novembre 2015 par les Etablissements recevant du public (ERP) en France. Ce chiffre comprend les ERP sous Ad'AP déposés et les ERP sous demandes de prorogation. Rappelons qu'un Ad'AP est un calendrier qui engage à mener des travaux d'accessibilité prenant en compte tous types de handicap. Ces établissements avaient, selon la loi, jusqu'au 27 septembre 2015 pour boucler leur dossier. Mais un grand nombre n'est visiblement pas au rendez-vous. On recense en effet un million d'ERP en France ; sur ce total, environ 330 000 se sont déjà mis en conformité avec la loi. Si l'on y ajoute les 280 917 Ad'Ap déposés, on arrive à un peu plus de 610 000. Deux mois plus tard, fallait-il en douter, le compte n'est donc toujours pas bon !

Bient√īt des p√©nalit√©s financi√®res

 

Alors, plut√īt que de menacer les contrevenants et autres amn√©siques avec les sanctions financi√®res pr√©vues par la loi (de 1¬†500 √† 5¬†000 euros selon la cat√©gorie de l'ERP et bien davantage en cas de refus d√©lib√©r√©),¬† Marie¬†Prost-Coletta, d√©l√©gu√©e minist√©rielle √† l'accessibilit√©, pr√©f√®re brandir la carotte et encourage les retardataires √† se mettre en conformit√©. Elle l'a dit √† plusieurs reprises dans les m√©dias et le confirme dans la ¬ę¬†Lettre de l'Ad'AP¬†¬Ľ N¬į11 de novembre¬†2015 (en lien ci-dessous). Lire la suite ...

 

Une nouvelle enveloppe de 25 millions d'euros pour l'aide à domicile

Mardi, 24 Novembre 2015 14:08

Source : localtis.info

Marisol Touraine et Laurence Rossignol - la secr√©taire d'Etat charg√©e de la Famille, de l'Enfance, des Personnes √Ęg√©es et de l'Autonomie - ont annonc√© "la mobilisation de 25 millions d'euros suppl√©mentaires pour le fonds de restructuration des services d'aide et d'accompagnement √† domicile (Saad)". Pour les deux ministres, "cette d√©cision s'inscrit en coh√©rence avec le projet de loi d'adaptation de la soci√©t√© au vieillissement et les d√©bats du projet de loi de financement de la s√©curit√© sociale pour l'ann√©e 2016".

130 millions d'euros pour le fonds de restructuration depuis 2012...

En pratique cette enveloppe de 25 millions d'euros viendra abonder le fonds de restructuration de l'aide à domicile, mis en place en 2012 et doté initialement de 50 millions d'euros (voir notre article ci-contre du 11 octobre 2012). Le communiqué ministériel indique que, depuis cette date, "ce sont 130 millions qui ont été mobilisés permettant de soutenir près de 1.600 services, dont 460 employant 53.000 salariés en 2014".

De façon plus récente, cette nouvelle enveloppe s'ajoute à celle - du même montant - débloquée il y a quelques mois en vue de financer l'accord de revalorisation des rémunérations et des carrières du secteur de l'aide à domicile (voir notre article ci-contre du 26 mars 2015). Elle complète également l'enveloppe de 8,5 millions, annoncée il y a un mois, pour relancer l'expérimentation des services polyvalents de soins et d'aide à domicile (Spasad), qui regroupent les compétences des Saad et des services de soins infirmiers à domicile (voir notre article ci-contre du 9 octobre 2015). Lire la suite ...

 

 

L'innovation au service du handicap

Mardi, 24 Novembre 2015 11:28

Source: leparisien.fr

Canne connect√©e, exosquelette, location de voitures am√©nag√©es... Ces entreprises ont mis au point des syst√®mes destin√©s √† am√©liorer le quotidien des personnes handicap√©es. Et le potentiel √©conomique est r√©el... Gros plan avec ¬ę le Parisien Economie ¬Ľ √† l'occasion de la semaine du handicap.

A l'instar de leurs clients, qui font souvent preuve d'une grande ingéniosité pour dépasser leur situation au quotidien, des entreprises investissent aujourd'hui avec succès le champ de l'innovation au service du handicap. Qu'il s'agisse d'adapter le matériel médical ou les équipements de travail, à l'instar d'Ergovie ou Auptinov, de se servir de technologies de pointe, comme chez Wandercraft, pour mettre au point l'exosquelette destiné à remplacer le fauteuil roulant, ou même de rendre praticables certains loisirs en proposant, comme Dowino, un jeu vidéo accessible aux malvoyants, elles montrent que beaucoup peut être fait pour faciliter la vie des personnes en situation de handicap. Cela peut même constituer la base d'un business plan viable.

Innover dans ce domaine n'est toutefois pas facile. ¬ę Le passage de la recherche √† l'industrialisation est compliqu√© ¬Ľ, pointe Alain Pruski, fondateur de l'Institut f√©d√©ratif de recherche sur les aides techniques pour personnes handicap√©es. ¬ę Et si aujourd'hui des technologies existent, le march√© n'est pas forc√©ment identifi√© ou jug√© suffisamment m√Ľr ¬Ľ, d√©plore-t-il. Alors que le handicap recouvre une multiplicit√© de situations particuli√®res, il est trop souvent per√ßu comme un march√© de niche, peu porteur pour l'innovation.

Retrouvez l'int√©gralit√© de notre dossier sp√©cial handicap et toute l'actu de l'√©co dans ¬ę le Parisien Economie ¬Ľ en pdf

Mais les entrepreneurs qui tentent l'exp√©rience sont convaincus du contraire. ¬ę Les algorithmes que nous avons mis au point pour que notre exosquelette permette √† son utilisateur de marcher gr√Ęce aux impulsions de son buste auraient des applications dans de nombreux autres domaines ¬Ľ, assure Alexandra Rehbinder, responsable d√©veloppement de Wandercraft, une start up fond√©e par deux polytechniciens. Preuve de l'int√©r√™t qu'ils suscitent, la soci√©t√© a d√©j√† s√©duit de nombreux investisseurs.

Mais pour r√©ussir, une fine connaissance des besoins est n√©cessaire. ¬ę Ce sont nos interlocuteurs qui sont notre source d'innovation ¬Ľ, confirme ainsi Gautier de Blevarque, ing√©nieur m√©canicien de formation et cr√©ateur, en 2010, d'Auptinov, qui travaille en fonction des demandes des employeurs √† l'adaptation d'outils professionnels pour les personnes en situation de handicap. Outre une tondeuse radiocommand√©e, elle a ainsi √©labor√© des bacs ergonomiques √† fonds mobiles pour ceux qui travaillent dans la logistique ou des chariots motoris√©s pour le personnel de m√©nage des h√ītels. ¬ę Les grands fabricants ne sont pas organis√©s pour travailler sur du cas par cas. Il est plus facile de d√©finir un produit standard et de le commercialiser largement. Nous sommes donc peu nombreux √† proposer du sur-mesure¬Ľ, explique-t-il. Pourtant, avec une hausse pr√©vue de 30 % de son chiffre d'affaires cette ann√©e et des demandes √©manant de toute l'Europe, l'entreprise prouve que cette particularit√© est un v√©ritable atout.¬†Lire la suite ...

 

Plus

 

Page 23 sur 142

«D√©butPr√©c√©dent21222324252627282930SuivantFin»

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2019 Médialis - Tous droits réservés

ponhub toiletmix